Grand banditisme au Bénin : la police républicaine aux trousses de KIKISSAGBE GODONOU BERNARD, le plus grand mafieux

Vous avez été démarché pour un produit et vous vous interrogez sur le bien-fondé de la demande de votre interlocuteur. Parlez de votre expérience dans ce forum.
Jeromeflac
Newbie
Newbie
Messages : 1
Enregistré le : mer. 2 mai 2018 15:20

Grand banditisme au Bénin : la police républicaine aux trousses de KIKISSAGBE GODONOU BERNARD, le plus grand mafieux

Message non lu par Jeromeflac » mer. 2 mai 2018 15:29

Bénin : la police républicaine aux trousses de KIKISSAGBE GODONOU BERNARD, le plus grand mafieux de tous les temps.
mai 01, 2018

Depuis quelques années, l’arnaque a pris des proportions alarmantes au Bénin. Le président Patrice Talon, décidé à combattre tous les mafieux dans leur dernier retranchement, a mis les forces de sécurité en alerte maximale. Ainsi, la police républicaine, dirigée de main de maître par le général Nazaire HOUNNONKPE, a démantelé des réseaux de cybercriminel et procédé à plusieurs arrestations.

Mais jusque là, le seigneur de la mafia, le plus dangereux arnaqueur de tous les temps, l’escroc international KIKISSAGBE GODONOU BERNARD alias KGB, qui serait longtemps protégé par des politiques et des hauts gradés de la police, vivait tout peinard. A la tête d’un Groupe constitué par NGCA Sarl, CNDS Sarl, Signature trading LLC et AASA CARGO LLC ; tout semble croire qu’il fait des affaires cleans. Erreur !!! Dans plusieurs pays du monde, KIKISSAGBE GODONOU BERNARD est connu pour son attachement particulier à l’escroquerie : Il est mêlé à plusieurs affaires de vente de faux or, de trafic de faux billets et d’arnaque.

Le gouvernement béninois ayant décidé à mener une lutte implacable contre le grand banditisme, la police républicaine est descendue à son domicile à AKPAKPA. Cette descente a permis de retrouver chez lui des faux passeports et plusieurs autres objets lui servant d’accomplir sa sale besogne.

Malheureusement, cette descente inopinée de la police au domicile de ce brigand n’a pas permis à mettre la main sur lui. Certainement qu’il a eu la fuite de l’information par le biais de ses nombreux complices au sein des forces de sécurité.
Pouvez-vous imaginer un instant que cette pègre est affectueusement appelée « Président » par des hauts gradés de la police béninoise, des magistrats ?
Pouvez-vous imaginer un instant, que les hommes de main de ce dangereux escroc sont des colonels de l’armée, des agents de renseignements, des commissaires de police, des patrons de presse ?

Le gouvernement de Patrice talon doit tout mettre en œuvre pour démanteler ce vaste réseau d’escroc qui ne fait que ternir l’image de notre pays sur le plan international. Pour ce faire, il doit collaborer avec le FBI, enquêter au sein de la police et l’armée, solliciter les pays voisins, pourquoi pas lancer un mandat d’arrêt international contre lui. KGB a plusieurs maisons à Lomé, des attaches au Ghana. Il serait en ce moment au NIGERIA.


http://beninstoparnaque.blogspot.com/20 ... e.html?m=1

Avatar du membre
Léon
Scammer Exterminator
Scammer Exterminator
Messages : 289
Enregistré le : jeu. 18 août 2016 23:09

Re: Grand banditisme au Bénin : la police républicaine aux trousses de KIKISSAGBE GODONOU BERNARD, le plus grand mafieux

Message non lu par Léon » mer. 2 mai 2018 16:56

La photo avec la malle plein d'argent, c'est celle qui sert aux scams de dons et d'héritage?

J'ai bien ri à lire cet article qui ne sert à rien.

:lol:
Plus de croquages ici => http://leoncroqueur.canalblog.com/

Mad94
Modérateur
Modérateur
Messages : 332
Enregistré le : jeu. 14 avr. 2016 09:45

Re: Grand banditisme au Bénin : la police républicaine aux trousses de KIKISSAGBE GODONOU BERNARD, le plus grand mafieux

Message non lu par Mad94 » jeu. 3 mai 2018 05:04

Bonjour Léon,

Pour moi ça ressemble plus à une lutte escroc vs escrocs (quand on jette un coup d’œil à la biographie du Président, on a comme un gros doute sur ses motivations!) :mrgreen:

Quoiqu'il en soit, le message de Jeromeflac s'adresse à ses compatriotes.

Cordialement.

Répondre