Page 1 sur 1

Encarts publicitaire

Posté : lun. 26 nov. 2018 18:51
par Luc
Bonsoir,

J'ai créé ma petite société fin 2015 et je me suis fait embobiner par une société d'espaces publicitaires. J'ai trouvé un arrangement avec eux qui m'a quand même coûté quelques billets. Après bien des discussions, le responsable financier m'envoie une résiliation définitive du contrat.

Un an plus tard, je suis recontacté par une autre personne de cette société qui me dit que mon contrat est normalement reconduit de manière tacite et que je leur dois de l'argent et bla bla bla. Je leur oppose qu'un contrat clôturé définitivement n'est pas reconduit de manière tacite. Le gars a laissé tomber.

Ce soir, un appel d'un autre type qui me prend de haut et m'affirme que la publication est effectivement résiliée, mais que je leur dois deux ans d'espace publicitaire et que si je ne paie pas vite je leur devrais la troisième année également. Il faut payer les deux premières années pour pouvoir clôturer... Et que si je ne veux pas trouver une conciliation, il me fera payer le prix fort jusqu'au dernier centime, plus de 30 000 Euros quand même...

Entre-temps, j'avais signalé cet incident à la DDPP et j'ai dernièrement reçu un courrier du Tribunal de Grande Instance de Paris m'invitant à me rendre au tribunal pour y être entendu en tant que victime de cette société et pour me porter partie civile.

Comment est-ce possible que ces gens continuent à réclamer des sommes pareilles, à se montrer menaçants alors qu'ils sont en cours de procédure en justice ? P

Je suppose qu'ils ne peuvent rien contre moi, mais ça me met vraiment mal d'avoir ce genre de choses qui me tombe dessus.

Merci pour vos avis et conseils

Re: Encarts publicitaire

Posté : mar. 27 nov. 2018 06:12
par Mad94
Bonjour,

Vous avez parfaitement bien agi avec les moyens légaux mis à la disposition de tout un chacun.

Tout juste auriez-vous pu leur adresser une lettre RAR reprenant l'historique de votre litige de façon à avoir une trace écrite de leur réponse (ou non-réponse) éventuelle en guise de preuve.

Cordialement.

Re: Encarts publicitaire

Posté : mar. 27 nov. 2018 08:06
par Luc
Merci,

J'ai gardé les échanges de mails et de courriers. De plus, j'ai enregistré plusieurs conversations. Malheureusement, pas le type agressif d'hier soir, je ne m'attendais pas du tout à recevoir un appel de ces gens et je n'ai pas eu le réflexe d'enregistrer. Pourtant, dans le genre agressif et intimidation, il était costaud...
Je sais qu'il a sorti des factures aux sommes astronomiques comme un magicien hors de son chapeau, mais légalement qu'en est-il ?

Re: Encarts publicitaire

Posté : mar. 27 nov. 2018 08:38
par jcv43
Bonjour


Effectivement ils ne peuvent rien contre vous. Mais je suppose que cela doit être très agaçant, voir même stressant.

Pour le reste, tout dépend de ce que vous appelez "menaçant". S'il ne s'agit pas de menaces physiques, vous pouvez éventuellement porter plainte pour harcèlement.
Si cette boite fonctionne encore, envoyez, comme conseillé par Mad94 une lettre R/AR avec tout le récapitulatif de l'affaire en leur expliquant qu'en cas de récidive, vous porterez plainte.
A mon avis, si le tribunal vous a convoqué, c'est que probablement il doit y avoir d'autres plaintes.

Re: Encarts publicitaire

Posté : mar. 27 nov. 2018 09:04
par Luc
Merci pour votre réponse,

Oui, c'est stressant, nous avons passé une très mauvaise nuit, forcément.

Non, pas de menaces physiques, mais des menaces de me soutirer des sommes de fous jusqu'au dernier cent, me traiter de mauvais payeur, qu'il me traînera en justice et que ça me coûtera cher, etc. Se fait passer pour un homme de loi avec une majuscule audible à chaque mot et me prendre de haut, un vrai retour au moyen âge !

De fait, il y a une procédure engagée contre eux au Tribunal Correctionnel. Je ne comptais pas m'y rendre, mais suite à cet appel, je crois que je vais faire le déplacement et me porter partie civile.

Ah oui, bien sûr, quand je lui ai dit que j'avais reçu une lettre du tribunal, il a nié, m'a dit que s'il était en justice il le saurait...

Re: Encarts publicitaire

Posté : mar. 27 nov. 2018 11:12
par jcv43
Ce type n'a rien a voir avec la justice. C'est probablement un employé zélé ou l'un des responsables qui cherche à récupérer de l' argent car sa boite doit être au fond du trou avec de tels agissements. . Les menaces sont classiques et bien connues: intimidations, menaces de saisies etc.
Ne vous inquiétez pas. Mais je vous conseille de déposer votre plainte. S'ils vous appellent encore , prévenez les que que vous avez enregistré tous leurs appels et que vous avez déposé plainte contre eux. Et s'ils continuent, raccrochez leur au nez.

Re: Encarts publicitaire

Posté : mar. 27 nov. 2018 17:36
par Luc
Nouvel appel ce soir,
Un type plus conciliant, soi-disant le comptable, mais la voix ressemblait beaucoup à celle du type d'hier soir... Mais non, c'était son collègue.
Le service recouvrement est sensé passer chez moi la semaine prochaine...

Il m'affirme que les publications sont effectivement clôturées, mais que je dois encore l'emplacement. Je lui ai rétorqué que je n'avais jamais signé pour un emplacement à plus de 13000 euros par an , que je n'avais jamais reçu de facture et que sa tentative d'intimidation ne prenait pas. J'ai dit également que partout où je me suis renseigné le conseil était le même ; ne pas se laisser intimider et ne rien payé. Il a voulu argumenter et je lui ai demandé s'il pensait que l'avocat ment, que les gens de la DDPP mentaient ? J'ai ajouté que j'avais le courrier du tribunal de Paris (je l'avais sous les yeux et en ai lu le premier paragraphe) et que je comptais m'y rendre et me porter partie civile, qu'il allait recevoir mon courrier recommandé et que je portais plainte pour harcèlement.
J'ai entendu des bip bip et des claquements informatique et nous avons été coupés.

Vont-ils enfin me laisser tranquille vous croyez ? Je croise les doigts, mais quoi qu'il en soit, je ne laisse pas tomber, ils sont allés trop loin

Re: Encarts publicitaire

Posté : mar. 27 nov. 2018 17:56
par jcv43
Probablement qu'ils essayeront encore de vous intimider. Mais posez vous cette question: s'ils avaient le droit pour eux, compte tenu des sommes en jeux, ne croyez vous pas qu'ils auraient déjà obtenu un jugement en leur faveur contre vous et qu'un huissier de justice ( un vrai) n'aurait pas déjà débarqué chez vous?
Vous leur avez parfaitement bien répondu. Ne leur répondez plus a l’avenir. Racrochez leur au nez.
Une petite anecdote pour vous faire sourire:
En Espagne, les huissiers de justice ont une technique imparable. Ils se déguisent en Diable et vous suivent partout ou vous allez, pour vous faire honte car chacun sait ce que ca veut dire.
Imaginez un tableau pareil chez vous. ;)
Dormez tranquille.

Re: Encarts publicitaire

Posté : mar. 27 nov. 2018 18:16
par Luc
Merci pour le soutien moral, les conseils et merci également pour l'anecdote espagnole, j'imagine bien ça chez nous :lol: